Accueil

Bienvenue !

alt

Quatre ans après le démarrage de ce site, 50 villes partenaires du projet, 47 médiathèques mises en réseau et une communauté de plus en plus grande de 14 000 eurêkiens, un vent de fraicheur s'est installé dans l'équipe Eurêka:  votre site favori change de look en 2018!

Eurêka, c'est plus de 165 000 ressources numériques, accessibles depuis votre médiathèque, votre domicile ou tout autre appareil connecté. De la musique, du cinéma, de l’autoformation, des ressources pour la jeunesse…  Ce service est gratuit et ouvert aux abonnés des médiathèques du Val-de-Marne, ayant une carte de prêt en cours de validité. Renseignez-vous auprès de votre médiathèque !

Le nombre de ressources par usager est de deux par mois (ex: 2 films par mois).

Comment vous connecter ?

1) Cliquez sur "Je me connecte"

alt

2) Remplissez votre identifiant et mot de passe puis cliquez sur "Connexion". Si vous souhaitez vous inscrire pour la première fois à Eurêka, remplissez le formulaire d'inscription

40ème Festival International de Films de Femmes du 9 au 18 mars 2018 !

Depuis 1979, le Festival International de Films de Femmes défend le cinéma des réalisatrices du monde entier. Luttant contre toutes formes de discrimination, de race, de sexe, de culture, de classe sociale, il assume son double héritage envers le féminisme et l’action culturelle, en plaçant l’interrogation sur l’image et les modes de représentations au centre de ses réflexions.

 

Défendre le cinéma des femmes du monde entier

Le cinéma n’échappe pas aux discriminations présentes dans nos sociétés. Industrie aux spécificités intrinsèques (secteur artistique fondé sur des réseaux), le cinéma connaît aussi des barrières qui lui sont propres. A travers l’histoire, à travers le monde, les femmes se sont confrontées à plus de difficultés, pour faire valoir leurs droits, leurs aspirations à l’égalité, y compris financière, pour l’acquisition d’une reconnaissance sociale, pour l’établissement de leur légitimité artistique, de leur expression et de l’éducation à la confiance en soi.

En prenant l’initiative de favoriser un cinéma réalisé par des femmes, le Festival fait le choix de lutter contre les censures, autocensures, et d’ouvrir une porte aux professionnelles du cinéma sur les circuits de distribution, de diffusion et de financement. En étant ouvert sur le monde entier, il sonde à la fois les évolutions de la création et celles de la place des femmes dans les métiers du cinéma.

 

Rester attentif à  la représentation des femmes

Le cinéma est un média populaire qui peut forger, perpétuer ou bien rompre des stéréotypes. Le Festival accorde une attention particulière aux modes de représentation et salue le travail de ceux et celles qui ont contribué à révolutionner notre regard sur les femmes et leur image.

 

Le travail de mémoire

En organisant des rétrospectives et en mettant en valeur des personnalités dans sa programmation, le Festival revient sur les pionnières du cinéma qui n’ont pas toujours bénéficié d’une mise en lumière à la hauteur de leur talent.

Il constitue par ailleurs un fond de documentation et d’archives sur ce cinéma : son propre Centre de Ressources Iris classe et informatise les archives de la manifestation. En partenariat avec l’Ina, il met à disposition les 400 Leçons de Cinéma désormais consultables à l’INAthèque de la BNF. A l’initiative de Jackie Buet (directrice du FIFF), ces leçons de cinéma livrent les conceptions cinématographiques sur lesquelles s’appuient les cinéastes pour réaliser leurs films.

Bande annonce 2018:

Téléchargez dès maintenant le programme du festival:

Programme Festival international des films de femmes 2018

Coup d'envoi de la 40e édition du festival avec la projection en avant première le vendredi 9 mars à 20h30, de MARLINA, LA TUEUSE EN 4 ACTES magnifique film de la réalisatrice indonésienne Mouly Surya (venue au festival en 2014 !)

Cette année, le festival est heureux de vous dévoiler les 6 long-métrages de fiction sélectionnés en compétition, des films émouvants, puissants, à découvrir sur les écrans du 9 au 18 mars !

Ptaki śpiewają w Kigali/Birds Are Singing in Kigali de Joanna Kos-Krauze & Krzysztof Krauze (Pologne)...
● Alanis par Anahí Berneri (Argentine)
PIN Cushion de Deborah Haywood (Royaume Uni)
I Am Truly a Drop of Sun on Earth / მე მზის წვეთი ვარ დედამიწაზე de Elene Naveriani (Géorgie)
Le Viol du Routier de Juliette Chenais de Busscher (France)
MEDEA Film d'Alexandra Latishev Salazar (Costa-Rica)

Le Festival est heureux de vous dévoiler les 6 documentaires sélectionnés en compétition. Des oeuvres engagées et incisives, posant un nouveau regard sur le monde.
Almost Heaven de Carol Salter (Royaume-Uni)
Documental "El pacto de Adriana" de Lissette Orozco (Chili) ...
● I Realized I Never Wrote You a Letter, Mom de Masa Hilcisin (Rép. Tchèque)
● Orione de Toia Bonino (Argentine)
● See you Tomorrow, God Willing ! de Ainara Vera (Espagne)
● The Road Forward / Droit Devant par Marie Cléments (Canada/Québec)

Consultez le site http://filmsdefemmes.com/fr/ ou suivez toute l'actualité du festival sur alt

 

En mars, la journée internationale des droits des femmes, c'est aussi dans votre médiathèque !

alt

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous vous proposons d'explorer cet évènement avec une grille de lecture un peu différente des années précédentes. Parce qu'une journée ne suffirait pas à rendre compte de toutes les actions menées par les hommes et femmes pour qui la norme est de donner une place à tous, sans distinction, le réseau des médiathèques du Val-de-marne s'interroge: comment échappe t-on aux stéréotyopes ?

La médiathèque de Villejuif s’interroge sur les modèles féminins proposés à travers la Bande Déssinée à travers une série d'évènements en février-mars. Conférences-débats , expositions, spectacle, ateliers de décryptage, lecture, sélection de BD pour les adultes et jeunesse, vidéos, des blogs, il y en a pour tous les goûts.

Conférence-débat

10 BD à l'épreuve des stéréotypes - Samedi 17 mars à 16h

Nous avons proposé à deux spécialistes, Isabelle Guillaume, docteure en études culturelles anglophones, spécialisée dans la bande dessinée et Irène Le Roy, doctorante en littérature comparée à l'Université de Dijon, d’analyser notre sélection de 10 bandes dessinées sous l’angle des stéréotypes de genre. Quels sont les plus présents ? Quels sont ceux qui nous échappent ? Quel est le contraire d’un stéréotype ? Comment ces auteures explorent-elles la  question du genre ? Et vous, qu’en pensez-vous ?

Exposition Héro(ïne)s :

Réalisée par Lyon BD festival et Jean-Christophe Deveney: http://hero-ine-s.tumblr.com/

alt

À travers de nombreuses affiches parodiques et d’inversion, l’exposition Héro(ïn)es s’est donnée pour but d’interroger la bande dessinée et les messages implicites qu’elle véhicule, et de nous faire sourire et réfléchir en renversant les genres et les représentations. Et si le héros avait été une héroïne ? Pourquoi ne pas changer Tintin en Tintine, Michel Vaillant en Micheline Vaillant, Lucky Luck en Lucky Lucy, et Corto Maltese en Coco Maltese ? Réveillons notre esprit  critique en nous confrontant  à des images inhabituelles  et mettons en évidence quelques inégalités dans le traitement des personnages féminins !

Spectacle LA VALISE avec les artistes du Collectif Sans Mêlés

Mercredi 28 février à 15h

Découverte par le sensible et la posésie ce qu’est un  stéréotype de genre.  La mise en jeu vivante, l'humour et la poésie permettent la participation de toutes et tous. Vous pouvez visiter le site du Collectif Sangs Mêlés par ici.

Atelier pour les 7-12 ans.

Ateliers de décryptage "Mes héroïnes de BD préférées"

Mercredi 7 et 14 mars

Viens retrouver tes héroïnes de BD préférées comme Mistinguette, Tamara ou Aya de Yopougon et découvre-les comme tu ne les avais jamais vues avant ! 4 ateliers de décryptage des stéréotypes de genre dans la BD jeunesse animés par la réalisatrice et formatrice Laetitia Puertas du Centre Simone de Beauvoir. Pour en savoir plus sur le centre audiovisuel Simone de Beauvoir, c'est par ici !

S'inscrire aux évènements de la médiathèque de Villejuif

 *En savoir plus sur la journée internationale des droits des femmes

Le printemps des poètes ... sur le thème de l'ardeur en 2018

« La poésie ne doit pas périr. Car alors, où serait l'espoir du monde ? » écrivait Léopold Sédar Senghor dans sa postface aux Éthiopiques.

Du 3 au 19 mars 2018, se déroule la 20e édition du Printemps des poètes sur le thème de l'Ardeur. Au fil des saisons, avec le soutien des Ministères de la Culture, via le Centre National du Livre, et de l’Éducation Nationale, la petite équipe du Printemps des Poètes a su tisser une immense communauté active : poètes, éditeurs, enseignants, élèves, bibliothécaires, chanteurs, comédiens, musiciens, lecteurs… Avec cette 20e édition, c’est un troisième souffle, un passage de témoin à Sophie Nauleau qui entend bien décupler cette aura du poème : « Pour Le Printemps des Poètes 2018, je voulais plus qu’un thème, je voulais un emblème. Une bannière qui étonne et aimante à la fois. Un mot dont tous les synonymes disent l’allant, la passion, la vigueur, la fougue, l’emportement. Un vocable vaste et généreux qui, à lui seul, condense l’élan et l’inspiration poétiques. Plus qu’un intitulé, L’Ardeur est le souffle même de la Poésie. Ernest Pignon-Ernest, qui avait calligraphié la signature du Printemps dès l’origine, a imaginé ce somptueux pastel représentant l’envol d’un être ailé. Est-ce un homme, une femme, un ange, une chimère ? C’est tout cela, mais aussi Zélos, le dieu grec du zèle et de l’ardeur, frère méconnu de Niké, la Victoire. Cette aile bleue sur un revers de toile brute est à l’image de notre ambition : à la fois intense et artisanale. Un dessin fait main qui importe en ce troisième millénaire de très haute technologie. Car s’il s’agit d’habiter encore poétiquement le monde, il est vital que la langue des poètes continue de pulser en chacun de nous. Ce qui ne nous empêche guère de travailler à une toute nouvelle version du site internet pour 2018 : la Poésie aussi étant un art de pointe. »

 

Les évènements autour du Printemps des poètes 2018 dans le Val-de-marne:

Manifestation du 17 février 2018. Ainsi va la vie Forces et Fragilités - Lecture, rencontre - avec Babouillec, Eric Dubois, Pierre Kobel, Marie Volta, Laurence Bouvet, Mélodie Quercron, Miguel Coelho, Marianne Masson, Mhamed Hassani, Alain Morinais, Marie-José Pascal, Claire Kalfon, Pascal Hermouet, , Françoise Geier, Mario Silva, Odile Loiret-Caille etc.
JOINVILLE LE PONT - 94340 - le 17/02/2018
Scène Prévert Mairie 23 rue de Paris
Contact : Le Capital des Mots association Loi 1901 - 06 81 68 68 71

 

Luce Guilbaud, poète et plasticienne - Lecture, rencontre - avec Luce Guilbaud Jeanine Salesse

SAINT-MANDÉ - 94160 - le 24/02/2018
Centre Pierre Cochereau 2 avenue Gambetta
Contact : Arts Et Jalons - 01 43 15 92 25

 

Danses! - Exposition Danse, poésie et peinture partagées dans l'exposition "Danses!": peintures croquées sur le vif d'Eloïse Salina sur des improvisations du laboratoire chorégraphique de Stéphanie Roussel.
CHAMPIGNY-SUR-MARNE - 94500 - du 02/03/2018 au 19/03/2018
Boesner Champigny, 40, avenue du Général de Gaulle
Contact : Eloïse Salina, Nicole Randon, Stéphanie Roussel - 06 76 11 52 06
eloiseloisesalina.ultra-book.com; www.stephanieroussel.com
Samedi 10 mars à partir de 17h, vernissage et présentation du livre Danses! réunissant les peintures d'Eloïse Salina et poèmes de Nicole Randon inspirés du laboratoire chorégraphique de Stéphanie Roussel

 

Performance poétique avec les danseurs du Laboratoire chorégraphique de Stéphanie Roussel, dans le cadre de l'exposition d'Eloïse Salina et lecture de poèmes de Nicole Randon.
CHAMPIGNY-SUR-MARNE - 94500 - le 10/03/2018
Boesner-Champigny 40, avenue du Général de Gaulle
Contact : Eloïse Salina, Nicole Randon, Stéphanie Roussel - 0676115206

nicolerandon.blogspot.fr

 

Mots de femmes - Performance - avec D'de Kabal
VILLEJUIF - 94800 - le 24/03/2018
Médiathèque Elsa-Triolet de Villejuif Esplanade Pierre-Yves Cosnier
Contact : Médiathèque de Villejuif - 01 45 59 25 59

À l’occasion de la 20ème édition du Printemps des Poètes, la médiathèque vous invite à découvrir Mots de femmes – performance poétique – par D’de Kabal.
Artiste hors du commun, généreux, percutant, chanteur, slameur, auteur, musicien… poète, D’de Kabal nous emmènera dans un monde écrit exclusivement par des femmes, pour une performance unique.

 

Lecture de Whitman par Eric Athenot - Lecture, rencontre
CRÉTEIL - 94000 - le 27/03/2018
Bibliothèque du Campus Centre Université Paris Est Créteil 60, av. du Général de Gaulle 
Contact : Service commun de la documentation Université Paris-Est Créteil Val de Marne




La parole poétique

Yves BONNEFOY

1h24min10

Une réflexion sur la poésie, ce quelle est, ce qu'elle devrait être. Existe-t-il une unité de l'objet de cette réflexion, unité qu'il est nécessaire de rappeler, d'indiquer ? Il est certain que sous ce nom de « poésie » se présente, à nous qui les reconnaissons sans hésiter, des oeuvres ou des actions d'apparences souvent diverses ou contradictoires. Quelle ressemblance y a-t-il entre un poème de François Villon, où un coup de dé n'a jamais aboli le hasard, entre la majesté sereine du texte de l'Odyssée ou les cris d'Antonin Artaud. Beaucoup de façons donc d'être poète, beaucoup de pensées qui ne se raccordent pas. Si cela avait été Rimbaud qui se fut donné la tache devant ses contemporains de définir la poésie, il aurait pris appuie sur la révolte, sur la dénonciation des hypocrisies et des démissions de la société, il aurait défini le poème comme une transgression des valeurs et des habitudes qui emprisonnent et appauvrissent la vie des individus. Si cela avait été Mallarmé, qui forma ce même projet, et il s'y livra d'ailleurs, il aurait au contraire porté ses yeux aussi loin que possible de la personne particulière.
Les formes de la poésie diffèrent vraiment à l'extrême à première vue, mais constater cela ce n'est nullement cautionner l'idée d'une pluralité de l'intuition poétique. Le langage est un monde presque infini, il passe par nombre de voix. La pensée et le sentiment peuvent cheminer vers un même centre. Il ne faut pas oublier non plus les circonstances historiques qui imposent aux poètes des priorités bien vite changeantes dans l'appréhension des urgences et l'interprétation de la société. Toutefois, il existe au sein de notre parole une expérience fondamentale enracinée si profond sous l'emploi des mots qu'elle peut assurer une spécificité authentiquement commune aux manifestations de la poésie.

Argent et littérature : quelques réflexions sur le XIXe siècle

1h52min14

Table ronde, avec Barbara Bohac, Andrea Del Lungo et Martine Reid
Le XIXe siècle est volontiers défini comme «le siècle de l’argent» par ses contemporains. Sur ce thème, la littérature n’est pas en reste, loin s’en faut. La plupart des romans, dès Stendhal, sont, entre autres, des romans de l’argent, tandis que les poètes, Baudelaire en tête, n’ont de cesse d’en décliner les figures, ironiques, comiques ou tragiques.
La table ronde aura pour but de faire entendre le thème de la richesse (et son envers, la disette, la pauvreté, la misère) à travers quatre interventions ponctuées de lectures : Balzac, Sand, Lamartine, Mallarmé qui serviront notamment de repères pour en dessiner à grands traits les multiples figures.
M. R.

Avec :
Barbara Bohac, maître de conférences en littérature à l’université Lille 3
Andrea Del Lungo, professeur de littérature à l’université Lille 3
Martine Reid, professeur de littérature à l’université Lille 3

Présentation : Martine Reid


Programme complet du 6e Printemps des SHS sur la richesse: ici.

Poésies en chansons

Thibault Maillé

La relation de peinture. Questions d'intermédialité posées par les écrits sur l'art du poète Georges Limbour / Françoise Nicol

Françoise NICOL

27min29

La relation de peinture. Questions d'intermédialité posées par les écrits sur l'art du poète Georges Limbour / Françoise Nicol. In colloque international "Création, intermédialité, dispositif" organisé, sous la responsabilité de Philippe Ortel, par le laboratoire "Lettres, Langages et ArtsCréation, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles" (LLA CREATIS) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 12-14 février 2014. 
Thématique 1 : Poésie et médias.

L'heure des poètes

Grand Corps Malade

Louis Aragon- Poésies

Louis Aragon

18min19

Les 8 plus beaux poèmes de Louis Aragon dits par Jean-Louis Barrault : Un air embaumé, Poèmes de cape et d'épée, Les amants séparés, Richard II, Quarante, Il n'y a pas d'amour heureux, Le paysan de Paris chante, Amour d'Elsa, Le cri du Butor. Louis Aragon est un poète, romancier, journaliste et essayiste français, né le 3 octobre 1897 à Neuilly-sur-Seine et mort le 24 décembre 1982 à Paris. Il est également connu pour son engagement et son soutien au Parti communiste français de 1930 jusqu'à sa mort. Avec André Breton, Paul Éluard, Philippe Soupault, il fut l'un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. À partir de la fin des années 1950, nombre de ses poèmes ont été mis en musique et chantés (Jean Ferrat, Léo Ferré, etc.) contribuant à faire connaître son œuvre poétique. Après une brillante scolarité, Louis Aragon entame des études de médecine. Incorporé en 1917, il part pour le front où il rencontre André Breton. La guerre finie, il se consacre avec une énergie décuplée à l'écriture et publie 'Feu de joie', 'Mouvement perpétuel', ou encore 'Anicet ou le panorama'. Il participe à la création du mouvement artistique Dada, puis à la naissance du surréalisme qu'il théorise dans 'Une vague de rêve'. Sa notoriété ne cesse de s'accroître notamment avec 'Le Paysan de Paris'. En 1928, il rencontre Elsa Triolet : c'est le début d'un mythe largement mis en scène par ses protagonistes

Portrait de ma mère Poète

De Jean-Noël Gobron

1h00min06

Portrait intime de Marie-Jo Gobron, poète belge et mère du réalisateur. 20 ans après la réalisation d’un film sur son père, le cinéaste poursuit la description de l’univers artistique de ses parents. Née en 1916 en Flandre près de la frontière française, Marie-Jo écrit ses poèmes en français. À l’age de 85 ans, elle s’attaque à un roman autobiographique sur sa jeunesse, riche en événements, et sur son émancipation par l’art et l’amour, qu’elle nous confie ici.

Visions Panaméennes

De Stéphane Elmadjian

06min45

Un homme fait du vélo en ville. Il plane au dessus du bitume. Il pense, et ses pensées filent au rythme du pédalier, lancinantes. Les images et les sons de ce film sont une suite d’instants volés, d’hallucinations, de regards, de visions émanant de la ville. Un poème écrit avec une caméra et un auditorium.

Poèmes à voir 2 parties

La collection "Poèmes à voir" fait découvrir aux enfants les grands classqiues de la poésie française, avec humour, fantaisie et onirisme.  Ces courts métrages, d'animation ou de fiction, mettent les mots en images, pour sensibiliser les enfants à la poésie.

Tant de Forêts

De Geoffrey Godet

03min08

Tant de forêts arrachées à la terre
et massacrées
achevées
rotativées… Dans ce poème, Jacques Prévert fustige la destruction des forêts pour fabriquer de la pâte à papier. Papier qui sert à alerter les gens sur les dangers de la déforestation.

Le Cancre

Chenghua Yang

03min08

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur
Il dit oui à ce qu’il aime
Il dit non au professeur… Dans ce poème, Jacques Prévert nous plonge à l'intérieur d'un cancre.

découverte & numérique = Echo 3.0 ! au Kremlin Bicêtre

Apprendre à diriger un robot ? Voir ses dessins en 3D? Démystifier la programmation informatique ?

C'est ce que propose du samedi 17 février au samedi 3 mars 2018, la médiathèque l'Echo au Kremlin Bicêtre en partant à la découverte d'un monde où tout est possible: le numérique !

Au programme, découverte d'application où les coloriages prennent vie pour les enfants, séance collective de jeux vidéo, coding party, apprendre à contrôler un robot, apprendre à coder avec Scratch, après-midi rétrogaming.

Consulter le programme

Open Data, Big Data, Self Data, nous assistons depuis peu à une révolution numérique autour des données. Si l'ouverture des données publiques (l'Open Data) tend à favoriser la création de valeur par les citoyens et les entreprises, apporte une plus grande transparence de l’action publique ou encourage la participation citoyenne; de plus en plus d'administrations et de collectivités ouvrent leur données. Pour mieux comprendre les enjeux, dans le cadre de la journée des biens communs, deux temps forts organisés avec Lionel Maurel, blogueur, spécialiste des biens communs et fervent défenseur des libertés citoyennes sur Internet, vous invite à venir constituer et custumiser votre Bibliobox puis partager ses connaissances en matière de culture libre et domaine public à 17h ! Venez naviguer avec nous dans les richesses insoupçonnées du web ... (N'hésitez pas à amener vos téléphones, ordinateurs portables...).

Les jeux vidéos au-delà du divertissement (ASR n°1 - CREM)

05min23

A l’heure où l’on assiste à la « ludicisation » de la société, l’enseignant-chercheur Sébastien Genvo s'est intéressé au jeu vidéo comme forme d'expression, un projet développé au sein du CREM, Centre de Recherche sur les Médiations de l'Université de Lorraine. Ce film a été produit par l'Université de Lorraine grâce au soutien de la Région Lorraine.

Comment se déplacent les robots ? : 1ère partie

Thierry FRAICHARD

1h27min03

Tout robot est une machine agissante.  A ce titre, il va lui
falloir se déplacer pour agir.  L'objet de ce séminaire est d'étudier
les principaux problèmes auxquels un robot est confronté dès lors qu'il
souhaite se déplacer de façon autonome dans un environnement quelconque.
Grâce à la collaboration d'un robot mobile autonome, nous illustrons les
problèmes suivants et montrons quelques unes des solutions qui ont été
proposées pour les résoudre:
- Cartographie de l'environnement.
- Localisation du robot dans son environnement.
- Planification de mouvement (i.e. le calcul du mouvement à réaliser
pour atteindre le but).
- Navigation (i.e. l'exécution du mouvement planifié).

Comment se déplacent les robots ? : 2ème partie

Thierry FRAICHARD

53min51

Tout robot est une machine agissante.  A ce titre, il va lui
falloir se déplacer pour agir.  L'objet de ce séminaire est d'étudier
les principaux problèmes auxquels un robot est confronté dès lors qu'il
souhaite se déplacer de façon autonome dans un environnement quelconque.
Grâce à la collaboration d'un robot mobile autonome, nous illustrons les
problèmes suivants et montrons quelques unes des solutions qui ont été
proposées pour les résoudre:
- Cartographie de l'environnement.
- Localisation du robot dans son environnement.
- Planification de mouvement (i.e. le calcul du mouvement à réaliser
pour atteindre le but).
- Navigation (i.e. l'exécution du mouvement planifié).

Des « voyageurs immobiles » : sociologie des jeux vidéo en ligne

Vincent Berry

1h12min04

Aussi étrange, exotique et déréalisante que puisse paraitre l’expression de « mondes   virtuels », communément employée pour qualifier des jeux vidéo qui, sur Internet, offrent au joueur la possibilité d’incarner un personnage de fiction, l’étude sociologique de ces activités ludiques met à mal un certain nombre de présupposés. En effet, loin d’être réductibles à des pratiques d’adolescent(e)s « addicts » - passionné(e)s au point d’en oublier le réel -, elles révèlent une grande diversité des publics et des usages et leur profonde inscription dans le réel et le quotidien. Pour certains, il s’agit d’une pratique avec des copains « de la vraie vie », dans un cybercafé, à la sortie des cours. Pour d’autres, il s’agit d’une pratique solitaire, le soir en sortant « du boulot ». Ailleurs, c’est une pratique de couple le week-end. Au-delà de ces pratiques, une sociologie des jeux vidéo nous renseigne plus largement sur leur importance croissante dans les pratiques culturelles des Français et leur processus, en cours, de légitimation, voire de banalisation.

La réalité augmentée (1996)

Bernard PEUCHOT

07min03

Au LASMEA (Laboratoire des Sciences des matériaux pour l'électronique et l'automatique) de Clermont-Ferrand, est mis au point, pour les chirurgiens opérant des scolioses, un dispositif dénommé "réalité augmentée" qui leur permet de voir les parties cachées de la vertèbre sur laquelle a lieu l'intervention. Le professeur Alain Tanguy et Bernard Peuchot expliquent le fonctionnement de ce système d'informations visuelles, qui fournit au chirurgien une vue superposée de la portion visible de la vertèbre (la vision réelle) et de la partie cachée qui est calculée grâce à des marqueurs fixés sur la vertèbre (la vision virtuelle). Une expérience préliminaire de validation est effectuée sur un animal. GénériqueAuteur : PEUCHOT Bernard (Lab. Sciences des matériaux pour l'électronique et l'automatique, URA CNRS, Aubière) Réalisateur : CAVILLON Daniel (CNRS AV) Production : CNRS AV Diffusion : CNRS Images, http://videotheque.cnrs.fr/

Quand le virtuel améliore le réel

Jean-François CHIANETTA

19min58

Jean-François Chianetta est fondateur et PDG d'Augment, une startup spécialisée dans la réalité augmentée pour iOS et Android. Augment permet de visualiser des produits et leur intégration dans l'espace avant l'achat. Il fait disparaitre les barrières du réel et du virtuel via une démonstration dans l'amphithéâtre de la Sorbonne où soudain des posters apparaissent sur les murs, des meubles s'ajoutent au décor et même la cathédrale de Notre-Dame apparait.

Publier en toute liberté : Internet et le droit d'auteur

Tony GHEERAERT

54min57

La façon de diffuser les résultats de ses travaux est un souci légitime pour un universitaire : comment partager largement ses recherches, sans pour autant vouloir en tirer un profit lucratif, mais en conservant toutefois la pleine paternité sur ses productions ?
Une panoplie de contrats juridiquement très aboutis, faciles à mettre en oeuvre, répond à ces contraintes diverses et qui parurent longtemps insolubles. C'est le cas en particulier des licences "Créative Commons". Emanant du monde du "logiciel libre", adaptées aux nouveaux modes de circulation des oeuvres à l'ère numérique, elles garantissent une diffusion des avoirs conforme aux principes d'un établissement de service public, et aux valeurs d'une communauté universitaire conçue comme espace fondé sur des valeurs de partage, d'échange et de collaboration affranchi des limites de temps et de lieu.

CULTURE NUMÉRIQUE : 06 Les logiciels libres

Hervé LE CROSNIER

27min48

«Free, as in free-speech, not free-beer»
Les logiciels sont des biens technologiques très
particuliers, car ils permettent l'accès aux différentes données. La mainmise
sur le secteur du logiciel pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur
les mémoires des entreprises et des sociétés. Les logiciels libres permettent de
construire l'espace numérique comme un bien commun
Les libertés offertes par le logiciel libre (droit
d'utiliser pour tout usage; doirt de reproduire, droit d'améliorer et droit de
coopérer en transmettant les logiciels améliorés) forment un ensemble de règles
juridiques construites par la communauté des développeurs du libre.
Le mouvement des logiciels libre est le plus avancé des
nouveaux mouvements sociaux du numérique. Il nous permet de penser différemment
l'organisation de la «société de la connaissance»


Points essentiels


Qu'est-ce qu'un logiciel libre


Les usages des logiciels libres


Politique du logiciel libre

Projet Jourdain : Journalisme, Data et Information, la construction informatique des données.

Adeline WRONA

20min51

Le projet Jourdain articule d’une double signification. « Jourdain » est
d’abord un acronyme de JOURnalisme, DAta et INformation. Ces trois
notions sont situées au cœur du datajournalisme, dans sa
définition canonique introduite par Adrian Holovaty.
M. Jourdain c’est
aussi ce personnage d’une pièce de Molière, se surprenant lui-même à
déclamer de la prose. Parce que les journalistes font, de longue date,
du « datajournalisme » sans le savoir, les analyses du projet Jourdain
visent à cerner, par-delà la virtualité des concepts, la réalité de
pratiques remobilisées.
Le projet Jourdain a organisé une journée d’étude le 11 octobre 2013 au CELSA.

 Elle est revenue sur les principaux axes de recherche du projet : les
liens entre journalisme de données et journalisme d’investigation, les
rapports complexes entre les professions informatiques et les milieux du
journalisme et les enjeux démocratiques de la « libération » des
données.

Elle a invité une dizaine d’intervenants universitaires et
professionnels à faire le point sur la pratique ainsi mise en exergue.

Le programme Jourdain s’achève sur la mise en lumière de la place du
journalisme de données dans le système médiatique contemporain, afin
d’en cerner les figures et les usages pour l’avenir.
http://projetjourdain.org/

Formats ouverts et logiciels libres (Module 6.4)

05min57

MOOC "Données et services numériques dans le nuage et ailleurs" : cours en ligne délivré du 27 janvier 2014 au 31 mars 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.

Semaine 6 : Ouverture ou cloisonnement, enjeux de l’interopérabilité
Cours 4 : Formats ouverts et logiciels libres

Travailler en groupe avec le numérique (Module 4.1.1)

Isabelle DUCHATELLE

04min55

MOOC "Internet, les autres et moi" : cours en ligne délivré du 27 janvier 2014 au 31 mars 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.
Semaine 4 : Travailler en groupe avec le numérique
Cours 1 : Travailler en groupe avec le numérique
Unité 1

Travailler en groupe avec le numérique : des bons outils et des bonnes pratiques (Module 4.1.2)

Isabelle DUCHATELLE

06min24

MOOC "Internet, les autres et moi" : cours en ligne délivré du 27 janvier 2014 au 31 mars 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.
Semaine 4 : Travailler en groupe avec le numérique
Cours 1 : Travailler en groupe avec le numérique
Unité 2  : des bons outils et des bonnes pratiques

Introduction au MOOC "Internet, les autres et moi"

Isabelle DUCHATELLE

07min48

MOOC "Internet, les autres et moi" : cours en ligne délivré du 27 janvier 2014 au 31 mars 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.
À propos du cours

Ce MOOC fait partie de la collection de MOOC « Compétences numériques
et C2i ». Les 4 premiers MOOCs de cette collection ouvrent en 2014 et
permettent de se former aux compétences du C2i niveau 1.


De nombreux services en ligne permettent d’entrer en contact avec
d’autres, que ce soit via leur profil ou via les contenus qu’ils
diffusent ou re-diffusent. Quelle place occuper dans cet espace vaste et
divers que constitue le web social ? Comment construire son identité
numérique, qui détermine la façon dont on est perçu sur le web ?


Le travail en équipe restreinte, ou en réseau plus large, conduit à
des échanges et des productions communes. Quels usages du numérique
peuvent les étayer pour gagner en efficacité, en qualité, en
accessibilité, et faciliter le travail à distance ?


Sur le web, on met en ligne régulièrement des données personnelles
et des informations privées, que ce soit pour remplir un formulaire
d’inscription à un service en ligne, ou en échangeant des messages, des
photos avec ses contacts. Comment rester maître de la frontière entre
sphère publique et sphère privée ? Quel cadre légal existe-t-il en
matière de respect de la vie privée, pour soi et pour autrui ?


Les ressources qu’on trouve en ligne sont généralement libres
d’accès. En revanche, les droits associés à leur utilisation peuvent
être très restreints ou au contraire très ouverts. Comment s’appliquent
les lois sur le droit d’auteur ou le copyright sur ces ressources ?
Comment, à travers le choix d’une licence, un auteur peut-il céder des
droits à un utilisateur ?


Ce qu’on trouve en ligne est généralement libre d’accès. En
revanche, d’une ressource à une autre, le droit à les réutiliser varie
énormément : il peut être très libre ou au contraire très limitatif.
Comment savoir ce qui est permis selon les ressources ? Comment
s’emparer des licences pour respecter le droit d’auteur et définir ce
qu’on souhaite autoriser pour ses propres productions ?

Plan du cours

Semaine 1 : Introduction à la thématique, prise en main et principes de préparation à la certification
Semaine 2 : Devenir acteur du web social
Semaine 3 : Etre présent sur le web et construire son identité numérique
Semaine 4 : Travailler en groupe avec le numérique
Semaine 5 : Produire un document numérique à plusieurs
Semaine 6 : Communiquer efficacement avec le numérique
Semaine 7 : Rester maître de sa sphère privée sur Internet
Semaine 8 : Diffuser, utiliser et réutiliser des ressources en ligne

Découvrez la table de montage vidéo Mashup !

Cette « table de montage » , au sens premier du terme, permet de mixer en direct des extraits vidéos, des musiques, des bruitages... et même d'enregistrer des doublages voix, le tout par le biais de simples cartes et d'un micro ! Toutes ces opérations sont immédiates et le film obtenu est restituable dans l'instant. Les ateliers sont un vrai moment collaboratif, ludique et l'apprentissage n'en est que plus aisé. La MashUp Table permet aussi d'aborder des notions telles que l'histoire du cinéma, comment fabrique t-on un film (depuis la production jusqu'à la diffusion en passant par l'écriture, le montage, la post-productions etc.), la grammaire de l'image (distinguer un plan, une séquence, le type de plan, la focal, le mouvement de caméra, les raccords), la sémiologie de l'image (effet koulechov), pour aboutir à l'éducation critique à l'image.

 

Prochains ateliers Mashup:

Médiathèque Eugène Delacroix, centre de loisirs les Bords de Marne, du 9 février au 6 mars 2018

Age des participants : 8-11 ans

L'objectif est de faire découvrir le montage vidéo au travers de la Table Mashup, outils particulièrement ludique et découvrir comment sont racontées les histoires que le support soit le livre ou la vidéo.

Les ateliers s'articulent autour de 3 grandes phases

  • La découverte de la Table Mashup
  • La réflexion autour de la construction d’une histoire
  • La création d’un film (écriture du scénario, tournage, et finalement montage grâce à la Table Mashup)

A la fin des ateliers, un temps de projection est prévu pour les participants puissent montrer leur réalisation aux autres enfants et si possible à leurs parents.

 

Champigny le 21, 28 février puis 24 février et 3 mars 2018

La table mashup c’est un outil qui mixe vidéos, images et sons pour obtenir un film... Intuitive, facile d’accès et ludique ! Construisez la suite de l’histoire qui vous sera racontée et vous la verrez s’animer !
Mer 21 et 28 février • 15h •
Sam 24 février et 3 mars • 15h•

8 ans et +
Sur réservation au 01 55 98 29 80.

Toutes les informations sur le programme suivant

 

Médiathèque d'Ormesson-sur-marne En partenariat avec le Festival du Film Fantastique du Centre Culturel le Samedi 7 avril 2018 à 15h

Dans le cadre du Premier Festival de Film Fantastique d’Ormesson-sur-Marne, la médiathèque fait découvrir aux jeunes ormessonnais la tendance Mashup.
Un mashup (littéralement purée) est un mélange d’images et de sons numériques qui crée un film à part entière. La matière première du mashup, c’est l’information numérisée au sens large, vidéos, photos, musique et sons que l’on récupère et que l’on échange sur Internet.

Votre enfant découvrira les secrets du montage et de la construction des séries ou jeux vidéo à partir d’une table numérique.
Durée : 1h
Public : 7 à 12 ans
Attention : sur réservation uniquement